Ce qu’il ne fallait pas rater cet été !

 

LA VACANCE COMMERCIALE, UN PROBLÈME NATIONAL 

Un défi national qui nécessite une action locale ! La progression de la vacance commerciale est de plus en plus inquiétante et la situation s’intensifie sur le territoire national avec des disparités fortes. Ce sont les coeurs d’agglomération de moins de 50 000 habitants qui sont les plus touchés avec un  taux  moyen de locaux vacants de 11,1%.

En effet, ce phénomène ne touche pas uniformément tous les centres-villes. Les petites et les villes moyennes sont bien plus affectées et les raisons de ces désertifications sont nombreuses et diverses :

  • Dégradation du bâti;
  • Problème de parking et de stationnement;
  • Baisse de la population et paupérisation de celle-ci;
  • Fuite des services;
  • Centres commerciaux en périphérie,

Autant de sujets et de problématiques qui se traitent tous de manière spécifique et locale.

Vous trouverez ici un rapport complet et bien illustré de l’état de progression de la situation selon la taille des villes, les problématiques sur les différentes régions et des exemples de nos voisins européens.

Une lecture très instructive que nous vous recommandons.

La « dévitalisation » des centres-villes, un nouveau défi national

 

CE QUI ATTIRE LES ENSEIGNES DANS LES CENTRES-VILLES

Ce court article de BNP Paribas Real Estate pose dans un premier temps le constat de la place du e-commerce dans le modèle de consommation actuel.

Les stratégies des grands distributeurs sont également évoquées: ils se tournent désormais sur des stratégies commerciales globales qui misent sur une complémentarité du commerce online et physique.

Il est donc important de connaître la consommation en ligne de la population pour mieux appréhender ses attentes dans les centre-villes.

Deux autres tendances sont ensuite exposées pour attirer les enseignes :

  • Les magasins éphémères
  • La réhabilitation de grands immeubles.

Les exemples d’immeubles transformés et de magasins éphémères sont très intéressants.

Leurs avantages sont également présentés.  

La question qu’il faut également se poser selon nous est : « Comment les villes peuvent-elles favoriser ce genre d’initiatives? »

Les tendances de l’immobilier commercial

 

LE CHIFFRE DU MOIS EST 78% 

Il se retrouve dans le baromètre du centre-ville en mouvement :

  • 78% des citoyens souhaitent être impliqués pour co construire leurs centres-ville de demain.

On retrouve aussi une multitude d’informations sur la relation des Français à leur ville:

  • 9 Français sur 10 pensent que la question du centre-ville doit être une priorité pour les maires.

Les maires doivent donc montrer des actions menées au cours de leur mandat pour redynamiser leur centre-ville.

Les Français aiment leur centre-ville et souhaitent être informés de manière locale et digitale.  Bien que le problème de la vacance soit répandu, les solutions, elles, doivent être uniques et adaptées.

Ainsi il est impératif d’adapter les outils en fonction des profils de citoyens, des typologies de villes et des sujets prioritaires de celles-ci.

Baromètre du centre-ville et des commerces

 

DÉCOUVREZ LA VILLE DE JOLIETTE AU CANADA, UN SUCCÈS DE REVITALISATION COMMERCIALE.

La ville de Joliette a réussi à interroger la population et à en obtenir des données fiables à 99%.

Les questionnements de la ville de Joliette portaient sur l’augmentation du taux de vacance en centre-ville. L’objectif était de fédérer la population autour d’un projet commun, de comprendre les attentes de la population et d’avoir des données fiables et locales pour attirer les enseignes en fonction des attentes.

C’est une consultation citoyenne à grande échelle qui a permis de sonder la population et d’obtenir un indice de confiance de 99% avec seulement 3,22% de marge d’erreur.

Les interrogés sont des clients actuels du centre-ville, mais aussi des non-clients.

Il est très important aujourd’hui pour les villes de comprendre pourquoi ces personnes ne sont pas clientes, ainsi que de connaître leurs attentes afin de mieux y répondre.

POTLOC dévoile certaines études de marché